avril 3 recadreAvril, c’est aussi le mois de ma course adorée, celle que pour rien au monde je ne manquerai : le Lyon Urban Trail. Ça monte et ça descend, sur 12 km en pleine ville, on en prend plein les yeux, plein les jambes et c’est bon et drôle.

Il y a des années plus fastes que d’autres. 2014, j’avoue, n’a pas été pour moi la meilleure édition. J’étais sous-entrainée, les organisateurs avaient vicieusement rajouté un kilomètre et personne ne m’avait rien dit, et enfin, moins drôle que tout, Michel, l’un des deux créateurs de la course, venait d’avoir un accident de vélo. À l’heure où nous prenions le départ, excités et joyeux à l’idée de s’emparer de la ville avec nos jambes, nous savions qu’il était à l’hôpital avec un diagnostic incertain.

Tout ça, l’accident, l’hôpital, réapprendre la vie après, il en parle brillamment, crûment, généreusement dans son blog « Extropied, redonner de la patate au légume ». Ça claque déjà ça, non? Je vous propose donc mes amis de commencer par le commencement : c’est ici. Bonne lecture.

Pour avril, ce sera tout. C’était plutôt beaucoup.