rememberjanvier

Mais si!

Janvier, c’était ce mois où quand il faisait beau, en plein midi, nos ombres partaient de nos pieds pour s’allonger au sol sur trois mètres.

Janvier c’est aussi le mois où j’ai commencé à travailler avec la direction de la prospective du Grand Lyon sur les questions de la Métropole.

Oh je vous ai perdus!

Allez, tranquillement, on y va.

La direction de la prospective, c’est un endroit qui regroupe des gens qui imaginent comment la ville pourrait être dans 10,20, 30, 50 ans. Comment ça fonctionnerait, à quoi ça ressemblerait, pourquoi, comment : voilà les questions que l’on se pose. Le but du jeu est de donner aux élus et aux citoyens des informations qui leur permettent de construire leurs actions, dans l’immédiateté et aussi en s’inscrivant dans une vision à long ou très long terme.

Et la Métropole me direz-vous?

La Métropole, c’est la nouvelle collectivité territoriale qui va remplacer le Grand Lyon et une partie du conseil général du Rhône, sur le territoire du Grand Lyon. Elle sera effective au 1er janvier 2015 et aura les compétences du Grand Lyon ainsi que celles du conseil général. Gros truc.

Et donc le service de prospective du Grand Lyon a donné carte blanche à ses veilleurs pour qu’ils livrent leur pensée prospective sur ce projet. Ces textes ont été rassemblés en un cahier : « la future métropole vue par 50 contributeurs ».

L’ouvrage est téléchargeable sur le site de la direction de la prospective du Grand Lyon. J’y suis particulièrement attachée parce que j’ai assuré le secrétariat de rédaction pour l’ensemble de la publication et c’était vraiment bon de lire tout ça. D’y être tenue aussi, parce que tout de même, c’est pas toujours facile à lire et ça vaut bien le coup de s’y plonger.

Pour vous y accompagner, je vous propose ici ma sélection toute personnelle, celle des textes que j’ai préférés.

On commence par le texte de Stéphanie Pichon, qui, avec une revue de presse allant de l’annonce du projet jusqu’au vote de la loi, vous remet les pendules à l’heure locale.

La balade de Cléo Schweyer donne les couleurs, les impressions et les identités différentes rencontrées au fil d’un trajet parcourant d’est en ouest le territoire de la métropole.

Les planques aux bistrots de Brice Dury, Charlotte Delomier et Fanny Herbert donnent la parole aux habitants. Ça rafraîchit ou ça décoiffe, c’est selon. Lecture obligatoire pour toute personne travaillant avec les collectivités locales.

Pour ma part, j’ai franchi la barrière de l’imaginaire et me suis intéressée au côté obscur de la métropole, aux ombres qu’il nous semble voir évoluer en son sein, avec les films Metropolis, Playtime, Brazil, Bladerunner et Batman.

D’autres ont une vision un brin plus optimiste, rapportée notamment par Julien Damon, décrite dans le livre de B. Katz et J. Bradley, « The Metropolitan Revolution« .

J’ai aussi beaucoup aimé aussi la proposition de Robert Revat, de faire de la métropole de Lyon un géant débonnaire.

Bon, j’arrête là, à vous maintenant de trouver votre bonheur dans ce cahier. Piochez, feuilletez, lisez. Oh, quand même, un dernier pour la route : le texte de Caroline Januel, avec de vrais morceaux d’humanisme dedans.
Share